LIENS





Fishing-No-Limit compteur gratuit pour site

LIENS









Fishing-No-Limit
Fishing-No-Limit

Octobre 2008, session Camargue

Octobre 2008 s’annonçait comme un très mauvais mois pour mes finances, une réparation de mon moteur de 80cv et un nouvel essieu sur ma remorque avec deux nouvelles jantes et deux nouveaux pneus allaient me donner un sérieux coup au moral. Une session d’une semaine de pêche à la carpe était prévue depuis 1 ans avec mon ami Ferre_sec, aie la douloureuse vient de tomber comme un coup de massue et je suis embarrassé de devoir annuler cette session car prévoir 80kg de bouillettes, plus les graines et le permis privé du lac ... C’était trop cher comme budget.

Je décide donc d’essayer de trouver une ou deux personnes pour une session d’une semaine sur le domaine public Français, soit la Seine ou pourquoi pas en Camargue. Sachant qu’en logeant en tente au bord de l’eau et en pêchant les vifs sur place, il ne me fallait guère plus que 250€ de budget tout compris. Dur dur de trouver de la compagnie sur un coup de tête, un dira ma femme ne veut pas, l’autre n’a plus de congés, un me dit que sa maman veut plus, etc… J’avais pris une semaine de congé sans solde et j’allais devoir annuler rrrrrrrrrr.

Miracle, le mardi avant de partir, Fredo me confirme qu’il est ok pour le départ et qu’il sera accompagné d’Antoine son beau fils. Génial, rendez-vous est pris pour le départ ce samedi 11 Octobre 2008 à 6h. Comme promis et pile à l’heure, mes deux copains sont là, chargement et ″ hops ″ parti pour 1000km de route. Arrivée le soir vers 17h et mon ami local vient nous rejoindre, surprise la mise à l’eau de la carrière d’Arles est fermée par une chaîne cadenassée ″ ça commence les problèmes ″!

Direction plein centre à la mise à l’eau de la VNF, c’est une mise à l’eau de piètre qualité qui tourne assez court vers le fond et qui est située en plein courant, pffff. Voila le bateau est à l’eau et je prends la direction du poste par l’eau tandis que mes compagnons s’y rendent par la route avec notre guide local qui se reconnaîtra.


Le campement.


Montage du campement et la nuit commence déjà à tomber et zut c’est la pleine lune ... L’année passée avec Roch on s’était pris un capot monumental et j’avais un mauvais souvenir de cette pleine lune. Nous décidons de ne pas pêcher cette première nuit et de régler nos réveil sur 6h30 le lendemain matin pour être en super forme. Après une bonne nuit de sommeil, réveil en fanfare, vite vite, les vifs, échosondeur, préparation des lignes etc, nous somme sur l’eau pour 8h30 et nous rejoignons nos amis Camarguais qui pêchaient en ville.


Nos amis Camarguais.


Petite discussion et on se fait quelques dérives sans grand succès, trois bateaux et personne ne fait la moindre touche jusqu’au moment où je me prends une boîte sur ma ligne à la main, je le sens bien et il part quelques secondes et ″ baf ″ je lui mets un super ferrage à deux mains. J’essaie de tenir mais je sens que c’est du lourd, vite je prends la canne et je dis, ″ Whouaaa pour la première touche c’est du lourd ″, 20 min de combat et on l’aperçois, je dis 2m à vue de nez, hihi.


Monture Techniglane + mulet.


Fredo le prend d’une main de maître et ″ hops ″ dans le bateau, direction les pontons pour une séance photos.


Arles centre, premier glane 196cm.


Nous insistons dans le centre ville mais personnes ne prend plus rien donc demi tour vers le bas du Rhône pour un petit repérage, nous prenons quelques glanes mais rien de gros.


Le premier aux verres de terre pour Antoine.



Le respect pour l’amour qu’Antoine porte aux glanes.


La journée se termine et on a pris 6 silures, nous décidons de refaire le même parcours le lendemain.


New monture 2009 Techniglane.


Rebelote, réveil pour 7h et surprise, l’eau est descendue et le bateau est posé dans la gadoue, petit déjeuné, au menu, du Cécémel et quelques gaufres au sucre avant d’aller pousser le bateau pour le mettre à l’eau.


Mon bateau posé dans la gadoue!


Nous décidons de pêcher un peu plus bas que le campement, nous prenons quelques silures mais rien de spécial à l’échosondeur, on décide de pêcher quelques heures aux leurres, bingo, Antoine prend ses premiers silures aux leurres.


Antoine, le futur champion.


Nous avons essayés sur plusieurs grammages différents.


New leurre.


Le soir arrive vite et nous allons passer une nuit remplie de souvenirs.


Un beau glane pris en zone maritime vers 21h.

On décide de se concentrer le lendemain sur le haut du Rhône, mission, tester les montures Tropical Souples et les montures Tropical Rigides de Technipêche.


Monture Tropical Rigide T3 de chez Technipêche.



Monture Tropical Souple T3 de chez Technipêche.


Antoine et Fredo vont taper le fond et remonter 50cm en laissant descendre doucement.


Antoine et Fredo en pleine action nocturne
sur le domaine maritime bien sûr !


4 Dérives et 4 glanes, incroyable mais vrai, je remarque que Fredo n’ose pas tirer fort et je vois que son Shimano Stradic contient de la tresse assez fine (25kg).


Une amitié qui va durer.


Je lui dis que c’était sont jour de chance, je lui demande si il veut bien me faire plaisir en changeant de moulinet et en mettant de la tresse plus forte, ce qu’il fit immédiatement.
Cinquième dérive et ″ paf ″ une touche d’enfer, le moulin chante et le visage de Fredo se crispe.


Fredo légèrement crispé :)


On se regarde et on se dit que cette fois-ci, c’est un client sumo, Antoine filme et moi je me met à la commande du bateau en contrôlant les rushs du fou qu’on a au bout de la ligne. Au bout de 15min, nous remarquons qu’il était passé dans un obstacle alors que nous étions au milieu du fleuve, plus qu’une solution, fermer le moulin et tirer. Tension maximum sur le bateau, je croise les doigts et rien à faire, je monte avec le moteur, gauche, droite etc… Rien à faire, et d’un coup ″ crakkkkkkkk ″ voilà mon Fredo étendu dans le bateau, je riais jaune sans savoir sa réaction mais je peux dire qu’il l’a super bien pris en rigolant, plus qu’une solution, je met les gant et je tire à la main et ″ paf ″ au bout de quelques minutes, nous sommes dégoûtés. Nous sommes certain d’une chose en tout cas, c’est que les montages Tropical T3 sont super solides.


Ces montures Tropical Technipêche sont incroyablement solides !


On refait quelques dérives sur ce poste mais plus rien car on avait perturbé le secteur en faisant trop de bruit, promis on reviendra demain. En descendant, nous décidons de prospecter quelques autres postes et surtout profiter de cette belle journée, vu qu’on savait qu’il pleuvait en Belgique :)


Même en octobre il fait bon!
Ce jour là, il pleuvait en Belgique ...


Nous prenons quelques silures sur différents postes, j’en touche un sumo encore en pleine ville dans 16m de fond, je lui mets la pression en sachant que c’est un beau et qu’il y a pas mal de crasses sur le fond.


Je lui mets la pression.


″ Whouaaa ″ dit Fredo, c’est un beau !


Un beau qui a succombé à mon carassin.


Nous décidons d’aller pêcher quelques mulets pour essayer de sélectionner la grosseur des glanes du coin, dûr dûr la pêche des mulets car nous n’avons pas la bonne technique ... Donc pêche aux carassins.


Le même en compagnie de Fredo, un joli souvenir.


Les journées passent très vite et nous décidons de consacrer le lendemain à la pêche XXL avec les nouvelles montures Techniglane. Je laisse à mon ami Fredo la primeur du montage car je n’ai que deux échantillons, voici un mulet (50cm) sur la monture armé de 3 triples Owner ST66 5/0.


Mulet de 50cm avec sa monture Techniglane,
armé de 3 triples Owner St66 5/0.


Nous faisons deux passages en plein centre ville et une touche pour moi avec un carassin mais loupé, quelques dérives et ″ pafff ″ , la canne du Fredo qui prend une claque et je vois sa tête qui change.


Et Pafff avec un mulet de 50cm !


Je dis à Antoine qu’il doit relever sa canne car cette fois c’est du lourd, Fredo met la pression et sous l’œil ébahi des gens de la ville, nous voyons au bout de 20min, le silure qui vient nous mettre la claque d’eau, je dis ″ laisse Antoine, celui-ci c’est moi qui vais le prendre au gant car il est trop lourd pour toi ″ hihi. Après quelques passages sous la barque, je le tiens fermement pour le glisser dans le bateau. ″ Whaaaaaaa ″ génial nous sommes aux anges pour ce beau coup de ligne, direction le ponton d’en face et admiration des passants sur ce beau et grand poisson, séance photos et le record (2m) de mon ami.


200cm avec monture XXL Techniglane et mulet de 50cm



Fredo et Antoine avec le premier 200cm de mon ami.



Gros plan sur le new record de Fredo.


Bon allez, la pêche continue mais malgré ce beau glane nos estomacs crient famine, retour au campement de base pour un bon dîner et faire le plein de benzine.
Nous décidons d’aller pêcher aux leurres et d’essayer pourquoi pas de prendre quelques mulets comme munitions. Les glanes sont là car les mulets sautent dans tous les sens hihi, et ″ paf ″ notre Antoine qui se fait mettre une claque sur sa canne.


Un tout beau aux leurres pour Antoine.


15 Minutes plus tard j’en prend un, puis deux autres, c’est la folie mais je râle en plaisantant car moi c’est un gros mulet que j’aimerai prendre, hihi.


Whaaa les touches au leurres!


Bon marre de prendre aux leurres, c’est trop facile ;)


Encore un beau souvenir.


On bouge et on prospecte d’autres endroits sans trop de succès mais on avait rendez vous avec notre copain local Tom Soyeur et son ami Mitchoune pour une grillade d’enfer, déchargement de leur bateau car ils passaient la nuit avec nous et Tom avait pris une stère de bois pour faire un bon feu et le barbecue mais c’est au moment de décharger qu’on a remarqué qu’il manquait la grille du barbecue donc on à tout cuit à la casserole, hihi. Enfin soit super ambiance Ricard et un bon vin. Pour couronner même le dessert, des crêpes avaient été faite par la sœur de Mitchoune. Encore merci à eux. Rdv est pris avec notre autre ami Philippe pour la dernière journée de pêche.


Les 2 Philippe ;)


7h30 Réveil en fanfare, allez debout, allez on y va etc… c’est notre Philippe qui crie, après un bon café qu’il nous a apporté, on prend l’eau avec le brouillard, après quelques heures de prospection et bien rien à l’écho, mais où sont les silures, le vent souffle comme un fou dans le Rhône et le mistral devrait encore se renforcer dans l’après midi, pas 36 solutions, on monte dans le petit Rhône. Après quelques fosses prospectées et bien rien de rien, pas un silure à l’écho et rien qui bouge, zut alors, passons à la pause casse-croûte.


Pause casse-croûte.


Nous remontons après cette courte pause et on arrive difficilement à tromper la méfiance de quelques silures.


Pris sur une monture Techniglane et carassin.




On retourne sur le grand Rhône pour une pêche aux leurres et c’est là que notre Fredo se prend une touche d’enfer avec un leurre. Me voilà obligé de mettre le moteur en route et de suivre ce fou qui prend du fil, le Stradic avec la Dyneema 25kg Technipêche déroule, vite vite récupération et pression maximum sur ce fish, il fait tourner le bateau, bon on le monte à gauche, non on le monte à droite et comme ça pendant un bon moment.


Mâchoire inférieure proéminente.


Au bout de 35min, c’est un super glane avec une gueule de bouledogue qui se montre avec un nouveau record aux leurres pour Fredo. 188cm monté dans le bateau par la main du maître qui se reconnaîtra car il n’aime pas de trop que l’on cite son nom sur les forum ;-)


188cm aux leurres, mmmm je t’aime toi...


Notre semaine se termine avec le plein de bon souvenirs, que demander de plus attendu que le rêve de mon ami s’est réalisé car après avoir raté deux gros glanes cette saison et bien ne dit-on pas jamais deux sans trois mais cette fois-ci tu l’as eu ton deux mètre Fredo.(Yes !)

Je tiens par ces dernière ligne à remercier Fredo pour sa sympathie et son dévouement (il n’a pas peur de mettre ses bottes), sans oublier mes amis locaux qui se reconnaîtrons, je tiens a féliciter particulièrement Antoine qui du haut de ses 16 ans fait preuve d’un immense respect du poisson avec la rage de la pêche en plus, et ne t’en fait pas la prochaine fois ce sera à ton tour.

@micalement,

Philippe CARÊME,
Fishing-No-Limit
© Fishing-No-Limit - 2009 - Tous droits réservés