LIENS





Fishing-No-Limit compteur gratuit pour site

LIENS









Fishing-No-Limit
Fishing-No-Limit
«Quelques journées de bonheur avec mon fils. »





Récit écrit Flo54.

Voilà un bons moments passé avec mon fils que je souhaite vous faire partager.
Mon fils Antoine et moi avons profités de quelques jours ensemble pendant les vacances de la toussaint pour allés pêcher les carnassiers aux leurres et aussi profiter de cette merveilleuse période qu’est l’automne avec ces lumières et couleurs extraordinaire,



Avec ces changements de temps et avec ces carnassiers bien actifs a la recherche d’une multitude de proies avant le grand refroidissement de la période hivernal.
Pour ce qui est des couleurs et de la météo d’automne, nous avons étés servis au petit matin sur le lac de Madine nous avons eut droit a des lever de soleil embrassant les nuages de ces couleurs flamboyante digne d’une carte postale



Puis le lendemain c’était brouillard a couper au couteau, moins de 10 mètres de visibilité a y regarder de plus prés et comme dans un rêve on y verrait presque un monstre pas celui du Lock Ness quoi que……………… seulement un peut plus petit le monstre de Madine ?


Le décor du film est planté,


y a plus cas pêché.

Antoine mon fils, je ne vous le présente plus, toujours prés a partir pêché quelques soit la météo,
la combinaison de ski sur le dos s’il fait froid, la thermos de chocolat,
une paire de gants pour ce réchauffer les mains et c’est partie pour de belles est grandes journées de pêche, du levé au couché du soleil, départ a 6 heures de la maison et retours a 20 heures.
Nous sommes donc allés trois jours sur le lac de Madine et un jour sur la Moselle.

Sur Madine, nous avons cherchés les brochets et perches aux leurres et aux poissons mort manier.
Le moteur thermique est interdit sur le lac de Madine, nous nous déplaçons donc avec le Vector 80 Lbs et le Terrova et vu notre faible vitesse,
cela permet a Antoine de prendre les commandes et d’affiché toute sa fierté a me conduire ou bon lui semble.




Un autre problème de l’interdiction du thermique est que pour une journée de pêche si en plus il y a du vent il me faut 4 à 6 batteries pour la journée et impossibilité de rechargé en une nuit pour le lendemain.
La pêche ce pratique donc un jour sur deux, ce qui permet a Antoine et moi même de bien ce reposer.
Les jours sans vent,




la pêche est difficile et les brochets peut entraient a déchiqueter nos leurres, ils prennent un peut au mort manier sur des montures maison sans plomb, en les faisant planer très lentement au dessus des gros herbiers trouvé grâce au sondeur dans deux a trois mètres d’eau.
Mais seul les petits brochets mordent les jours sans vent







Les jours ou le vent ce lève, il faut d’abords s’assuré qu’il reste assez de batterie suivant ou l’on ce trouve pour pouvoir retourner au port, puis il faut chercher les cassures, et les bordures de plateaux.
Par contre la taille des brochets augmente avec le vent.





Si le vent et très violent, Antoine n’a plus le droit de monter sur la plate forme avant, et lorsque l’eau ce trouble, que le haut des vagues devient blanc comme neige tous les leurres y passent et prennent du poisson.




Le plus dure est de réussir a stopper le bateau au bon endroit car même avec le poids de 15 kilos et l’ancre grappin lorsqu’il y a du gros vent, je labour le fond sur des mètres et des mètres mais je ne stoppe pas le bateau,
la taille des brochets augmente encore





Moi c’est le moment ou je sort mes gros Jerk, Bigbait et Swingbait malheureusement cette semaine j’ai fais beaucoup de poissons mais pas de gros
Antoine fera presque tous ces poissons avec des leurres souple type Sandra ou lorsque les brochets suivent sans taper ces leurres il les récupère sur une Fire Ball ou sur un montage bouboule laissé pandouillant sous le bateau avec un beau gardon dessus.
Souvent les brochets suivent jusqu’au bateau et plongent lorsqu’ils nous aperçoivent, il suffit alors de relever la canne avec le Fire Ball ou la bouboule de un mètre, de la reposé sur son support et d’attendre quelque instant pour voir le fil ce tendre lentement et chanté le frein.


Antoine fera ainsi quelques très beau poissons.

Madine n’a pas faillis à sa réputation et reste un lac extraordinaire pour la pêche du brochet.



Je me suis quand même fait un capot, mon premier a Madine avec tous mes poissons de décrochés alors qu’Antoine m’a sorti 6 big Brochets et un seul de décroché………….
Nous sommes aussi aller pêché la Moselle avec ces perches, chevesnes et brochets
Les chevesnes montaient encore bien sur les leurres de surfaces,




moi je ferais un silure de 1.30 dans 1 mètre d’eau sur une canne 3 / 8 grammes tresse en 10/100 avec un Diving Chubby ,
minuscule Cranck pour les perches ou chevesnes, bonjour le sport.

Antoine sortira encore quelques brochets



et quelques petite perches




Mais nous n'arriverons pas a trouver des bigs perches comme l'an passé,
il était heureux ce jour là :



et une 46 cm pour finir





Récit : Flo54 et Antoine membres Fishing No Limit
Photos : Antoine et Florent Walter.

Fishing-No-Limit
© Fishing-No-Limit - 2009 - Tous droits réservés