LIENS





Fishing-No-Limit compteur gratuit pour site

LIENS









Fishing-No-Limit
Fishing-No-Limit



Bonjour Xavier,
Je me permets de t’interpeller au nom du groupe Fishingnolimit.

Nous voudrions prendre quelques minutes de ton temps pour une interview virtuelle.

Beaucoup de pêcheurs te connaissent en temps que fondateur du site Roots Fishing, Facebook, les média, les photos, ect... mais pas mal d’entre nous aimeraient mieux te connaitre et n’auront peux être jamais l’occasion de te rencontrer.

De ce fait, notre groupe publiera sur son site internet, des interviews de quelques personnalités du monde de la pêche.

Pour ce faire, nous avons établi un petit questionnaire (informel) auquel tu peux simplement répondre ou faire comme bon te semble, celui-ci permettra à tous les lecteurs de mieux cerner ta personne.




Voici les réponses de Xavier Luzuy ci dessous;


Salut Philippe,

Voici les réponses à tes questions :


Peux-tu te présenter rapidement ?

Xavier Luzuy, alias Grand Gouroots, je pêche depuis toujours ou presque, j'ai dû pêcher mes premiers vairons & ablettes tout seul dans la Gartempe vers 4 ans...
J'ai pratiqué et pratique toujours de nombreux types de pêche aussi bien en mer qu'en eau douce.




La pêche que j'ai le plus pratiqué reste la pêche de la carpe que j'ai commencé vers 12/13 ans. J'avais la chance d'avoir une bonne population de carpes sauvages dans 70 hectares d'étangs à quelques minutes de chez moi en Normandie.
J'y ai fait de nombreux gros poissons, pas de monstres mais les plus gros poissons que l'on pouvait y trouver. (20kg+). J'ai également pêché la carpe en rivière, en Seine, sur le Pô en Italie, et dans de nombreux étangs de France.
Toutefois, je pêche de moins en moins la carpe. Cela fait longtemps que je n'ai pas fait une nuit. C'est en partie à cause du silure que j'ai découvert il y a 2/3 ans. Les combats puissants de ce poisson m'ont séduit. Les multiples possibilités de le pêcher m'intéressent également, je m'y consacre de plus en plus.
Je ne me suis pas encore confronté aux tout gros du Rhône, du Pô ou du Tarn...
Mais je pêche la Seine en partie maritime, une zone assez difficile à pêcher, je pêche également de petit affluents de la Loire. Essentiellement à la dandine et à la bouée.
J'ai pêché différents pays en mer ou en eau douce : Le Maroc, le Sénégal, la Tunisie, la Corse, l'Italie...




Comment as-tu découvert la pêche?

Mon père est pêcheur, en mer comme en eau douce. Concernant l'eau douce, nous allions tous les étés passer des vacances dans le Limousin au bord de la Gartempe, petite rivière de deuxième catégorie qui varie tout au long de son parcours. On y retrouve à la fois des courants rapides comme des zones de calmes plus profondes. J'ai commencé à y pratiquer toutes les pêches possibles : de la pêche au coup dans les courants à la recherche de fritures (ablettes, petits chevesnes, vairons, goujons…) jusqu'à la pêche aux leurres (brochets, perches) ou la pêche de la carpe. Mon père m'a aussi initié à la pêche en mer que nous pratiquions au large de Dieppe principalement sur les épaves du coin.

Quelles-sont tes pêches de prédilections?

Tout dépend de mon humeur, des années mais aussi des époques...
L'année dernière : Silure (Bouée, Leurres, dandine), sandre au leurre souple en Seine, Power fishing sur les bordure de Seine à la recherche de perches & ides, carpe en stalking.
Ca sera certainement la même chose cette année. Avec peut être un petit retour en mer (pêche au bar).




Comment as-tu découvert le silure?

Par hasard en pêchant aux leurres. Alors que je ne connaissais pas l'existence de ce poisson dans la rivière où je pêchais. J'ai fait mes premiers vers 2005.
Un peu plus tard en 2007, j'ai été invité à pêcher en dérive à la dandine par Redjo, un pêcheur parisien qui a quelques années d'expérience dans le domaine. Nous avions fait une session dans le 78 avec quelques poissons à la clé. J'ai découvert les combats en bateau qui m'ont totalement séduit.
J'ai vite mis en pratique ce que j'avais appris en normandie et j'ai commencé à faire mes premiers poissons seul et à progresser de plus en plus.




Peux-tu nous parler de Roots-Fishing?

Je suis le créateur, (Webmaster, graphiste, organisateur des rencontres) de Roots-Fishing, un site de pêche sportive consacré essentiellement à la pêche en eau douce comme en mer en Haute-Normandie. La plupart des membres présents viennent d'un axe Dieppe/Paris, Le Havre/Amiens. Mais de nombreux pêcheurs sportifs de toute la France et de la Belgique fréquentent également le site...
En créant Roots, j'ai aussi développé un état d'esprit allant avec ma façon de voir la pêche qui comprend quelques valeurs : simplicité, humilités, proximité à la nature.
Le site a quelques années, je l'ai créé en 2004 sans savoir ce qu'était la gestion d'un forum et n'ayant avant cela jamais fréquenté d'autres forum de pêche ou autres. L'activité du site a commencé au ralenti (j'avais 21 ans, je ne connaissais pas grand monde du milieu et n'avait profité d'aucun réseau), nous étions que 4 ou 5 à poster régulièrement, les 10 000 premiers messages sont loin d'être arrivés dès la première année.
Les choses on changés, nous en sommes actuellement à quasiment 105 000 messages pour 1300 membres enregistrés. Avec plus de 1 000 000 de pages visitées par an. Une réussite.




Tu organises également des compétitions...

Tout à fait, j'organise aussi des compétitions avec l'aide de quelques amis de la Team Roots (Anto, Tenntino, Flo, Alice etc...) des challenges de pêche au carnassiers en Haute-Normandie notamment un Street-fishing organisé en plein coeur de Rouen en Seine Maritime mais aussi un challenge en lac (sur le Lac de poses dans le département de Leure 27). D'autres Challenges vont voir le jour dans les mois et années à venir.
L'objectif est de les faire grandir tous les ans. De toujours mieux les organiser, se professionnaliser au maximum en gardant nos valeurs de base. Pour créer et organiser les challenges de façon à les faire devenir une référence française.




Ces challenges ont toujours fait l'unanimité. J'ai voulu créer une ambiance à la fois de rencontre, mais également de compétition ou chacun doit rester concentré.
Les partenaires locaux (Pascal pêche, Multipêche Normandie, Mondial pêche, IRS Imprimerie, La fédération de pêche Haute-Normandie, La Carpe Posienne) et Nationaux : (Reins, Way Of Fishing, Shimano, Prédators…) suivent de près ces évènements, il y a un véritable enjeux grâce aux lots que je collecte pour la compétition. Personne ne repart les mains vides et l'inscription est abordable pour tous.

On retrouve une ambiance hors du commun pour une compétition de pêche ou tous les âges sont représentés. Le challenge séduit à la fois les pêcheurs sportifs confirmés ou professionnel comme les passionnés moins expérimentés.




Quels projets as-tu pour roots dans le futur?

Continuer ce que j'ai fait jusqu'à maintenant : promouvoir le site et l'univers Roots, fédérer les pêcheurs sportifs, favoriser les rencontres, continuer l'organisation de compétitions, continuer la création de vidéos continuer à gagner en visibilité, crédibilité et continuer à gagner du poids sur les associations, pêcheurs, sur les mentalités etc...
J'ai aussi un projet de petit magasine gratuit qui va voir le jour d'ici quelques semaines.

Parles-nous de tes vidéos Roots qui on un large succès sur le net.

Merci! C'est vrai qu'il y a quelques visites...
Un de mes teaser avait été particulièrement bien perçu dans l'univers silure. Marc Bracelet avait qualifié mon teaser d'une session silure de « véritable bombe ».
Je n'ai pas de matériel spécifique ni même de savoir-faire particulier.
J'ai tout de même fait quelques heures de montages lors de mes années d'études à Paris qui m'ont permis de comprendre les prémices du montage vidéo.
J'ai utilisé pour la plupart de mes montages iMovie, le logiciel gratuit de montage vidéo de Mac. Je filme grâce à un G11 de Canon. Un très bon appareil photo qui film merveilleusement bien (mieux que ma précédente caméra).
J'ai quelques notions en musiques et montage musicaux (je suis DeeJay), je dois avoir quelques réflexes de montage grâce à cela. J'essaie de faire coordonner au mieux le son et l'image...
Mais je reste loin de réaliser des vidéos de pêche comme certaines réalisation que l'on retrouve dans l'univers mouche par exemple. On verra ça plus tard peut être...

Tu es Dj?

Hmmm oui, je suis un Dj pêcheur (rire).
Deux univers complètement différents, deux mondes opposés... Qui ne se rencontrent pas souvent, voir jamais.
Je suis un mélange de Dj et de Turntabliste adepte de nombreux style musicaux (du Jazz à la Soul en passant par le Rock, l'électro, trip hop, le Hip Hop ou le Dubstep)).
Je joue dans différentes formations : dans un groupe composé de bass, batterie, guitare, clavier, deux choristes, moi au platine pour la partie scratch et Kohndo (La Cliqua) au chant mais également avec d'autres Dj et en solo.
Je joue pour divers évènements, pour des festivals, des vernissages, des expos, dans des bars, des clubs....
J'ai fait de nombreuses scènes dans toute la France. Quelques exemple de scènes à Paris : Le Showcase, La Bellevilloise, Le Lido, Le New Morning, le Batofar...
Facebook : Xavier Xyz-Exwhyzee

Je me suis d'alleurs amusé il y a peu à créer un mix Roots-fishing. Un mix de 45mn plutôt calme et détendu intitulé : « contemplative Nature for Wild People » : http://soundcloud.com/grandgouroots/grand-gouroots-contemplative

Que penses-tu de la Team Fishing No Limit?

Cela fait un moment que je connais!
Bien avant ma première pêche avec Phil et Johnny en Seine et encore avant l'inscription de Phil sur Roots.
J'étais impressionné par les photos des multiples 2M+ qui circulaient sur le net.
Je trouve ça bien de pouvoir fédérer des pêcheurs passionnés venant des quatre coins de la France mais aussi de Belgique. L'idée de partage et d'entraide à l'intérieur d'une même grosse équipe est très intéressante.

Comment vois-tu l'avenir de la pêche?

Il y a quelques changements positifs depuis ces dernières années en France notamment dans la réciprocité entre les départements, tout à tendance à se simplifier. Malheureusement, la Haute-Normandie n'est pas encore concernée par la réciprocité mais je pense et espère que cela se fera très vite.
Le no-kill est de plus en plus souvent pratiqué, il n'est plus cantonné qu'à la pêche de la carpe et s'est largement étendu aux pêcheurs aux leurres. Les mentalités changent, de nombreux kids sont passionnés. Nous assistons en ce moment à la fin d'une pêche « préhistorique » en tout cas pour l'eau douce.

Le mot de la fin?

Fish!


Contact :

www.roots-fishing.fr
Rootsfishing@hotmail.com
www.facebook.com/roots.Fishing
www.youtube.com/rootsfishing
www.dailymotion.fr/roots-fishing
www.soundcloud.com/grandgouroots
Encore merci Xavier d’avoir pris de ton temps pour répondre à ces quelques questions.

Carême Philippe.
Membre Fishingnolimit.
Team Sanger Uni cat.
Fishing-No-Limit
© Fishing-No-Limit - 2009 - Tous droits réservés