LIENS





Fishing-No-Limit compteur gratuit pour site

LIENS









Fishing-No-Limit
Fishing-No-Limit
« Ma première session silure de l'année 2011. »



Récit écrit par Carême Philippe.

Cette session a été programmée en dernière minute car j’étais incertain de mon début de saison de pêche vus l’opération que j’ai du subir à mon genoux début Janvier.
Le rendez-vous était donné à mon ami Johnny le 04 mars 2011 à 5h du matin pour un départ de mon domicile vers Bellegarde (France) ou notre ami Breton nous attend pour une soirée de retrouvaille.
Nous prenons la route et au bout de une heure, je sens que la remorque ne ce comporte pas bien.
On ce gare sur un parking et je remarque que le timon est desserré !!! « Aller çà commence »
On décharge un peu de matériel pour avoir accès au coffre à outil et nous resserrons tous ça.
Vers Lyon (+/-700km), nous arrêtons pour le casse croute et je remarque que le bateau ne tiens plus qu’avec la sangle, le crochet d’amarrage du bateau ainsi que le tendeur de sécurité on disparu, encore un truc de fou ! On met un mousqueton et on retend le tout et c’est reparti.
Sur la route nous faisons un crochet à Château Renard pour prendre nos permis de pêche car il parait que les magasins de pêche dans le Gard ne veulent plus accepter de carte bancaire, ni argent. Ils acceptent juste le payement par chèque bancaire, nous étranger, nous n’avons pas de chèque !!!!
Enfin soit, si vous êtes étranger et que vous voulez avoir un permit de pêche, allez à Château Renard juste en face du Mc Donald il y a une librairie et il se fera un plaisir de faire votre permis de pêche et d’accepter votre argent liquide !!!
Nous reprenons la direction de Bellegarde et après quelques dizaines de kilomètres, nous arrivons chez notre ami pour la première soirée de notre session.


Un petit apéro de bienvenue.


On est toujours reçu comme des rois

Samedi 05 mars,
Nous partons avec Breton faire un tour de la Camargue pour repérer des postes et faire un petit coucou au passage à Thierry Schoot qui venait de passer une semaine au Mas de Marignan.
Les heures passent vite, nous récupérons la camionnette et le bateau pour partir à la rencontre de notre rendez vous avec Jérôme Pinot (Mosella Mankitor France) et Yuri Grisendi(Daiwa et Gamakatsu Italie). Nous partons sur un endroit que je connais et on pêchera la soirée sans aucune touche !
Nous montons les abris en vitesse et on passe une soirée amicale.

Dimanche 06 mars,
Nous repartons à l’assaut du secteur on sillonne à deux bateaux et on doit ce rendre à l’évidence que le secteur n’est pas très prometteur, Yuri prendra deux petits silure cette avant midi.
Midi est l’heure de la décision, en commun accord nous remontons les bateaux et ont décide de bouger. Nous rejoignons Robin François qui lui à déjà pris quelques silures d’une taille plus que raisonnables.
Notre ami Breton arrive sur place avec son bateau et on sépare les équipes et les endroits de prospections. On prendra chacun beaucoup de poissons allant de 1.60m jusque 1.98m.




Vers 17h nous voyons le bateau de Breton et Yuri qui viennent vers nous on discute et ils nous disent rien jusqu’au moment ou on voit un big big fish dans bateau, surprise.
On fonce vers une plage de gravier pour faire de belle photos souvenir.
Génial la session commence bien.


Breton et Yuri, une équipe d’expert.


El diablo Italiano :-)

Breton nous invite chez lui pour l’apéro du soir, Pilou et Émile passerons nous faire un coucou aussi et pour boire un bon jaune.


Un apéro en famille.

Lundi 07 mars,
Nous avons rendez vous avec notre ami Billy (Nicolas Birry) pour une journée Nolimit, Quand nous arrivons sur place, le sweat de Billy est déjà baptisé avec du mucus, il est déjà sur place depuis une heure et il en a déjà pris trois. Yuri prend place dans le bateau de Billy et c’est parti pour une journée verticale.


Billy toujours à fond!.

Yuri prend quelques beaux silures mais c’est Billy qui pique un très beau bébé qui tirera comme un fou, un super combat s’engage et j’entends crier, nous arrivons et génial, encore un big silure.


Une équipe souriante

Nous prendrons pas mal de tous beaux silures cette journée avec quelques beaux combats.

Mardi 09 mars,
Nous n’allons pas trop loin car on doit sortir le bateau de l’eau à 13h maximum car j’ai une réunion pour 16h avec Sanger France (Mark Forest). Le secteur maritime du grand Rhône ne nous donne pas beaucoup d’émotion et c’est vers 11h que je vois un beau éco juste sur le pied d’une fosse, je l’annonce et pafff pendu sur la ligne d’el diablo Italiano, la canne Daiwa de Yuri plie en deux et je met directement le moteur essence en route pour contrôler la dérive, un combat de 20 min s’engage et c’est un super beau silure qui viens faire un tour dans notre bateau.




Mercredi 10 mars,
Nous mettons le bateau à l’eau vers 8h30 et nous voyons quelques poissons mais aucune touche et après quelques passages, j’ai un touche très discrète sur ma canne Uni Cat Insider 1.90m, je ferre et c’est très lourd, le combat s’engage et nous devons faire machine arrière car il y a un obstacle sous marin que nous connaissons très bien et lui aussi apparemment, Yuri pilote le moteur électrique et moi je met le moteur essence en route pour donner un coup de main si nécessaire.


La canne Insider Uni Cat pliée sur un 2m+

Un combat de 20 min s’engage et la canne light tiens le coup malgré que je lui en demande un maximum, cette canne n’a pas été prévue pour de tel combat mais soit, c’est le moment de voir ce qu’elle a dans le ventre, le silure vient en surface et il est vraiment énorme. Mon ami Johnny le hisse à bord et nous allons vite l’encorder dans un endroit discret car parfois les gros silures ne mordent que quelques heures et il faut en profiter un maximum quand on pêche en vertical.
Voici une photo de ce big mammouth.




Après une bonne heure de dérive, plus rien et François Robin (ptit furet) viens nous retrouver, Yuri monte à bord avec lui comme ça nous sommes deux équipes de deux.
Nous changeons de secteur, nous prendrons quelques beaux poissons durant cette journée et vers 16h mon ami Johny touche un beau poison et je lui demande si il a besoin d’un coup de main, il me dit de continuer de pêcher car ce n’est pas lourd, quelques minutes plus tard il me dit « c’est un blanc » et je rigole en ne le croyant pas ! Deux minutes après, il crie « ALBINOS », là c’est trop fort hihi, je regarde et je vois un blanc comme neige en surface, je pose ma ligne et je saute dessus, et op un magnifique Albinos.


L’année commence bien pour Johny le Boss. Nous allons le surnommer ALBATOR car il est borgne !!!

On fait quelques dérive et l’équipe Franco Italienne passe devant nous, nous décidons de les suivre sur un endroit que je connaissais mais que je n’avais jamais pêché. Premier passage, c’est la touche pour Yuri et pas de chance, il décroche. Deuxième passage, c’est la touche pour François, on voit très bien que c’est un big fish, le combat est très lourd et les minutes passent. Yuri filme et François le remonte dans le bateau avec beaucoup de mal et des cris de joies éclatent, c’est un poisson record.
On décide d’arrêter la pêche et de faire la photo ensemble avec l’autre silure qu’on avait encordé.






Mum, le lendemain première heure nous reviendrons sur ce poste hihi


Jeudi 11 mars,
Nous mettons à l’eau les deux vers 8h et direction la fosse de la veille. Nous sommes deux équipes, Breton-Yuri et Johny- moi. Nous arrivons sur place et je décide de monter ma nouvelle canne Sanger Uni-Cat Modèle Clonk d’une puissance de 250-600gr. Premier passage, c’est Yuri qui prend un combat.



Yuri prendra un beau poisson, nous reprenons une dérive et pafff c’est la touche pour moi, c’est du lourd,




La canne Uni-Cat Clonk plie sous la pression et elle tient le coup, ce poisson a une force énorme et il est incontrôlable, on ce prend 30 min de combat et pourtant j’ai tiré très fort, il dégaze et c’est un énorme poisson, whouaaaa un big de 2m+, Johny le hisse dans le bateau et on va vite l’encorder pour profiter au maximum de leurs frénésies alimentaires.
On remonte et à la première dérive, pafff touche sur du très lourd et après 5 min je décroche !!!
On fait quelques passages et les touches diminuent mais soudain c’est une touche très franche qui plie ma canne Sanger Uni Cat Poker Face de 250gr de puissance.




Je plie la canne à l’extrème pour voir sa réele puissance, le combat est très fort et il faud un bon 15 min pour voir les premières bulles, le voilà et il est encore énorme, c’est le deuxième gros de la journée ! allez un petit tour dans le bateau et on vas vite l’encorder. Le prochain gros on fait la photo qu’on se dit en rigolant.
Les heures passent et l’équipe Breton et Yuri font beaucoup de silure mais rien qui dépasse les 2m+ malgré que la moyenne est très élevée, 198,194,192 cm ect… Nous en prenons encore quelques un aussi et c’est autour de Johny d’avoir un gros combat, il me dit « cette fois c’est la guerre » !!!


Après 30 min le silure vient en surface et dégaze
Je range vite l’appareil photo car il faud pas le rater, c’est le quatrième poisson de plus de deux mètres sur la journée et ça fait le troisième qui viens faire un tour dans le bateau ;-)
Allez, hop dans le bateau, nous décidons de clôturer cette journée de pêche et de faire une séance de photo. Encore merci à nos deux paparazzis (Breton et Yuri) qui nous ont fait des photos souvenir de magazine.






Nous devons tous sécher, laver, ranger et nous disons qu’il ne faud pas nous attendre car on dois en plus remettre de l’essence et que nous de toute façons on arrête, la journée est réussie. Comme de vrais warrior l’équipe Franco Italienne repart au combat et ils reprendront encore 7 poissons de plus sur un peu plus d’une heure, une vrai équipe de compétition.

Vendredi 12 mars
J’avais rendez vous vers 9h30 avec Marc, Daniel et Gérald pour une journée de pêche initiative. Gérald étant un pêcheur confirmé avait aporté sa canne et il fera son montage, je donne à chacun sa canne en expliquant le fonctionnement de ce matériel et après une petite heure de pêche c’est Marc qui prend la première touche, un beau combat s’engage, le canne Clonk new Age plie en deux


15 min et le poisson arrive en surface et il est énorme encore un 2m+, incroyable !!!


Mark et Gérald

Nous repartons pour quelques dérive mais midi approche, Marc et Daniel parte chercher le casse croute et Gérald et moi-même profitons pour pêcher encore un peux, un gros silure vient nous rendre visite sur l’échosondeur plusieurs fois et pafff, c’est Gérald qui le ferre, c’est très lourd et je suis obligé de mettre le moteur essence en arrière car il se dirige ver une pile de pont, le silure passe du bon coté et d’un coup plus rien, nous somme surpris de voir que la tresse de bas de ligne de 100kg était cassée au nœud, bordel pas de chance !!!
Nous allons retrouver Marc et Daniel à la mise à l’eau pour casser la croute et reprendre un peux le moral. Après une heure de pause nous repartons. Les dérives s’enchainent et c’est Daniel qui prend la touche, c’est son premier combat de silure et c’est aussi un gros, Gérald explique comment faire pour pomper et ce donner le moins de mal possible et au bout de 20 min il arrive en surface, c’est vraiment un beau bébé pour son premier, Gérald le hisse à bord et direction mise à l’eau pour une séance photo pour immortaliser tous ça.


Marc et son papa (Daniel)


Daniel Labrot

Mission réussie, nous enchainons quelques dérives et le temps devient menacent, des gros nuages qui annoncent un changement climatique.
Nous décidons de clôturer cette journée vers 15h. J’appel mes amis Breton, Yuri et Johnny qui pêchent sur un autre secteur et leur résultat n’est pas terrible non plus mais ils ont pris un beau poisson quand même.

Samedi 13 mars,
Nous avons rendez vous à Saint Gilles avec Mikael pour une journée de dérive sur le petit Rhône.
Nous mettons le bateau à l’eau et le temps est maussade avec de la fine pluie.



Nous allons à l’écluse de St Gilles pour passer dans le petit Rhône



Attention, la vignette VNF est obligatoire pour passer l’écluse.
Nous allons enchainer les dérives avec un vent de fou, il pleut, il fait froid, ça mord pas malgré quelques beaux échos que nous voyons sur l’écosondeur.



Mode inconito lol.

Après quelques heures, nous nous résignons à rentré car ce changement de temps à cloué l’appétit de nos silures.

Une soirée détente au restaurant



Nous avons mangé que du light ;-)

Dimanche 14 mars
Nous nous levons au matin et il pleut comme vache qui pisse, nous décidons d’attendre 13h pour peut être faire le coup du soir.
Il est 13h et il pleut toujours autant, on regarde la télévision et les heures passe.
16h toujours le même et nous décidons de rester bien au chaud et de ce faire une soirée pizza.

Lundi 15 mars
Nous mettons à l’eau et nous devons vite nous rendre compte que le niveau de l’eau est monté de deux mètre et que le débit est très fort



Nous cherchons quelques endroits pour pêcher, nous décidons de pêcher un remoud, je met le moteur électrique avant à fond et je plombe ma ligne avec 700gr, je descends ma ligne, elle touche le fond, je relève et boum « touche », c’est lourd, le silure tire comme un fou, ma canne Uni Cat New Age Clonk est pliée en deux. Il faut presque 20 min pour le voir arrivé, Johny le hisse dans le bateau et nous décidons de faire les photos en vitesse dans le bateau, je remarque que ce silure est bagué avec 3 perles portant un numéro. En rentrant, Yuri prend les renseignements et il s’avère que ce silure a été pris 7 mois avant par Madame Lorton (www.magicsilure.fr)et a +/- 15km d’intervalle (incroyable).



Nous refaisons quelques dérive et c’est Johny qui avec 1kg de plombée ce prend une touche d’enfer. « C’est gros me dit ‘il » Nous remontons nos cannes et Johny souffre hihi, le silure arrive et il est magnifique, une petite photo en vitesse dans le bateau.



Nous pensions que les touches allaient s’enchainer mais erreur, le courant allait devenir de plus en plus fort et la seul solution pour continuer de pêcher aurait été d’aller dans le petit Rhône faire une pêche à la bouée mais comme nous sommes toujours en période de fermeture pour la pêche au vifs nous avons préférer clôturer cette magnifique session sans prendre plus de risque considérable vus la vigilance crue orange que les média annonçaient.
Nous avons passé une super session en faisant connaissance d’un vrais pêcheur qui a pêché sans échosondeur devant le bateau, qui a pris autant et parfois plus que nous avec échosondeur, je ne l’ai jamais vus poser sa canne, un pêcheur toujours concentré du début jusque la fin avec canne en main, je dis respect et chapeau monsieur Yuri Grisendi.

J’espère que vous avez passé un moment agréable avec cette lecture et je vous dis à bientôt.


Amicalement, Carême Philippe.
Membre Fishingnolimit
Team Sanger Uni Cat

Fishing-No-Limit
© Fishing-No-Limit - 2009 - Tous droits réservés